Le poulailler de Marquain – Suite

PoulaillerMarAprès avoir questionné le Ministre de l’agriculture une première fois, je suis allé questionner sur le même sujet le Ministre de l’aménagement du territoire, Carlo Di Antonio.

Il en ressort que c’est au Collège de la Ville de Tournai qu’il revient de prendre la décision et seulement en cas de recours, celle-ci reviendra au ministre. Ce qui est fort probable puisque si le Collège refuse d’accorder le permis unique à la construction du poulailler, l’entrepreneur établira un recours, et s’il accepte, ça sera les opposants au projet.

Globalement, le gouvernement wallon ne semble pas opposé au projet. Prochainement, la ville de tournai recevra le rapport de la part du SPW compétent.

Les Ministres mettent l’accent sur la nécessité de diversifier l’agriculture Wallonne et sur le besoin de développer des secteurs comme celui des volailles encore déficitaires en Wallonie.

Si je suis d’accord qu’il faille diversifier l’agriculture et développer l’emploi, il faut aussi tenir compte de l’avis des citoyens, surtout en milieu rural. Cela passe aussi par une meilleure information.

L’échange complet sera publié dès que possible.