Démocratie populaire en Autriche

Au niveau intérieur, l’Autriche dispose d’un type de consultation populaire au niveau fédéral.

D’une part, il y a le Référendum avec force obligatoire (en anglais, binding referendum) qui est accompagné obligatoirement d’effets. Ce type de référendum est nécessaire dans le cas où le président doit être destitué avant la fin de son mandat ou en cas de changements « compréhensifs » (traduction personnelle de « comprehensive changes ») de la constitution. Il s’agit de changement qui apporte une modification importante à la constitution, soir parce il en modifie un principe de base, soit parce qu’il y apporte de nouveaux droits, etc.

Les changements « non-compréhensifs » ne doivent pas passer nécessairement par un Référendum de ce type mais doivent alors bénéficier de l’appui des deux tiers du Parlement Fédéral.

Un exemple de Référendum obligatoire sur des changements fondamentaux de la Constitution est le Référendum sur l’appartenance à l’Union Européenne, il nécessitait, en effet, le passage d’une neutralité à une non-neutralité étant donné l’entrée dans une organisation politique.

D’autre part, il y a les Référendums sans force obligatoire. Il peut être demandé à l’initiative de la majorité du Conseil National sur des matières de grande importance. Le résultat de tels Référendum est « consultatif ». Cela signifie que le Conseil National n’est pas obligé de le suivre.

Néanmoins, pour les deux Référendums d’importance, l’un sur le nucléaire, l’autre sur la conscription (2013) (passer d’une armée avec le service militaire obligatoire à une armée de métier), le non l’emporta et le Conseil National décida de suivre les résultats.